Infections urinaires : quels sont les symptômes ?

Infections urinaires

Publié le : 04 mai 20227 mins de lecture

L’infection urinaire est très courante, de nos jours, notamment chez les femmes qui sont les principales victimes de cette dernière. Il s’agit d’une inflammation douloureuse de la vessie qui est due essentiellement à une infection bactérienne. Non contagieuse, l’infection urinaire est gênante du fait qu’elle provoque l’envie fréquente d’aller aux toilettes. À cela s’ajoutent les douleurs lorsque la personne atteinte de cette infection urine. Effectivement, elle peut être soignée et traitée sans difficulté lorsque des signes surgissent. Découvrez davantage tous les symptômes de l’infection urinaire chez la femme, chez l’homme et chez le bébé.

Les symptômes de l’infection urinaire chez la femme

Dans la majorité des cas, l’infection urinaire touche les femmes. En d’autres termes, les sexes féminins sont les plus atteints de la cystite. La brûlure urinaire mictionnelle s’avère le premier symptôme de cette infection. Réellement, la femme ressent une certaine brûlure quand elle urine. En parallèle, elle ressent aussi l’envie d’aller très souvent aux toilettes, et cela, pour peu de résultats. Il est aussi à noter que l’infection urinaire se démarque par les troubles urinaires qui s’accompagnent d’une odeur désagréable. Il y a même des cas où la femme présente du sang dans ses urines. Parfois, la femme qui souffre de ce genre d’infection endure aussi de la pesanteur pelvienne. Plus précisément, elle sent que le bas de son ventre est assez lourd. S’il s’agit d’une infection urinaire haute ou de la pyélonéphrite, les symptômes seront plus importants. Outre ceux qui ont été mentionnés s’ajoutent les frissons, les fortes douleurs lombaires d’un côté et la fièvre. L’infection peut aussi provoquer des nausées ou des vomissements ainsi que de la grande fatigue. Quoi qu’il en soit, sachez qu’il existe un médicament infection urinaire. Vous pouvez cliquer sur ce lien pour en savoir davantage sur ce dernier.

Les symptômes de l’infection urinaire chez l’homme

L’infection urinaire ou cystite chronique est, certainement, plus visible chez la femme. Sachez que l’infection chez l’homme est généralement liée à une hypertrophie bénigne de la prostate ou encore à une une inflammation de cet organe. De plus, elle est moins courante chez le sexe masculin. Pourtant, les symptômes de cette maladie demeurent à peu près les mêmes. Comme le type d’infection qui touche le rein chez la femme, chez l’homme, la cystite se démarque par une forte fièvre. L’homme qui en souffre peut aussi ressentir des frissons hormis l’envie d’uriner fréquemment avec les sensations de brûlure. En outre, l’homme peut endurer des troubles sur sa manière d’uriner. Face à tout cela, prendre l’avis d’un médecin est toujours primordial. Comme ça, vous pouvez profiter d’un traitement à temps permettant d’atténuer les symptômes. Le médecin peut proposer des examens ayant pour but de vérifier l’existence de pathologie complexe qu’il convient de traiter. De plus, le traitement de l’infection doit se faire le plus tôt possible, dès qu’un premier symptôme se présente, pour éviter les complications.

Les symptômes de l’infection urinaire chez le bébé

L’infection urinaire peut également toucher les tout-petits, mais cela est plus rare que chez les adultes. Les symptômes de cette dernière ne ressemblent pas vraiment à ceux qui se présentent chez les grands ou les adultes. Et cela, notamment s’il s’agit d’un enfant de moins de deux ans. Ainsi, sachez que, chez les nourrissons, l’infection urinaire a les symptômes qui suivent : fièvre, diarrhée et vomissements. On peut aussi citer les douleurs ressenties à l’abdomen et les urines de bébé avec des odeurs déplaisantes. Comme pour le cas d’une infection urinaire chez l’adulte, joindre rapidement un médecin est conseillé en cas de symptômes. L’idée est de consulter un pédiatre qui prescrira un antibiotique adapté au bébé. Cela peut être complété par des examens complémentaires, bien évidemment. Pour éviter les temps d’attente et ne pas courir de risques comme les complications, opter pour la téléconsultation est une solution optimale. Il est bon de savoir que, lors d’une infection urinaire, la personne souffrant ne ressent pas des symptômes de démangeaisons. Si tel est le cas, il s’agit d’une mycose, mais pas une cystite. Dans tous les cas, consulter un médecin est primordial puisque, lorsque la cystite est réellement installée, il n’y a pas de traitement sans ordonnance contre elle.

Infection urinaire exempte de douleur : est-ce possible ?

Une infection urinaire est détectable par les différents symptômes douloureux qui se présentent lors de la miction. Cependant, parfois, des infections urinaires ne provoquent aucunement de symptômes. On peut donc affirmer qu’une infection urinaire sans douleur existe bel et bien. Ce cas est moins inquiétant par rapport à l’infection qui induit les symptômes mentionnés précédemment. Complètement bénigne, cette situation ne doit donc pas vous occuper de trop. Or, pour les femmes enceintes, l’infection urinaire peut engendrer des conséquences graves, même sans douleur. On peut essentiellement énumérer l’accouchement prématuré. En résumé, les symptômes de l’infection urinaire sont multiples, perturbants et douloureux. Consulter un médecin est nécessaire dès que des signes ou des troubles apparaissent.

Plan du site